Au milieu du camp: le foyer

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Au milieu du camp: le foyer

Message par Théa Ollyser le Sam 7 Juin - 2:08

En plus des tentes bleu, verte, rouge, et jaune, se trouvait un tente blanche, d'une taille supérieure, qui abritait des tables, une grosse marmite de soupe que remplissaient sans cesse deux elfes de maisons, et un vieux poële à pattes de lions qui se déplaçait.
L'éclairage était un peu tamisé, pour ne pas faire l'effet d'une "tente de colonie de vacances moldue, où le soleil éclaire les parois, laissant apparaitre la saleté sur les cloisons en plastique". L'endroit était chaleureux, et les chaises étaient des vestiges du château, en velours gris et bois sculpté. Le tissu imperméable de ladite tente était en lin protégé de sortilèges.
Au milieu de ce décors se trouvait Théa, assise à une table, et testant une invention de son frère Arnold, tout en dégustant des bonbons. Comme l'uniforme n'était pas obligatoire, elle portait une des robes offertes par sa belle soeur Tania. Une robe écossaise beige et rouge.


*Quelle idée mon pauvre Arnold.... une machine à magnétiser la soupe... *


Dernière édition par Admin le Sam 2 Aoû - 17:58, édité 1 fois (Raison : faute dans le titre)
avatar
Théa Ollyser
1ère année

Messages : 29
Date d'inscription : 06/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Santor le Sam 2 Aoû - 17:56

Un autre jour, dans la matinée.

Santor était en train de nettoyer les tables avec énergie. La grande tente blanche était ouverte sur l'extérieur, et on pouvait se rendre compte qu'aujourd'hui, il n'y avait aucune odeur apétissante qui s'échappait, et pour cause : il n'y avait rien dans les marmites, rien sur les tables et les feux n'étaient même pas allumés !
Aujourd'hui marquait un tournant dans l'histoire des cuisines: les elfes devaient se concentrer sur la reconstruction, et la tambouille était donc laissée aux bons soins des élèves volontaires, plus ou moin bien supervisés par Santor qui avait été chassé des ruines.

Le principe était simple: pas de volontaires, pas de nourriture à midi !
avatar
Santor
Créature Magique

Messages : 6
Date d'inscription : 22/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Biancha le Sam 2 Aoû - 20:44

Contre toute attente, la première élève qui se présenta était Biancha La Fère, que l'on imaginerait pourtant mal faire le travail des elfes de maison Rolling Eyes

Bonjour. Je suis Biancha La Fère, en sixième à Serpentard. Le professeur de potions m'a dit que vous n'aviez plus de cuisiniers, et que vos recettes magiques me permettraient d'améliorer mes compétences dans sa matière.

Le professeur avait trouvé le seul ressort susceptible de fonctionner sur la jeune Serpentarde.

Donc, veuillez me montrer comment vous vous y prenez pour faire la cuisine à Poudlard.

Le ton était autoritaire; c'étaient des elfes de maison, après tout. Mais Biancha vouvoyait les elfes, comme son ancien directeur de maison le lui avait appris. La jeune fille avait pour ses aînés et ses professeurs serpentards une admiration absolue, et n'avait donc même pas demandé le pourquoi de la chose.
avatar
Biancha
6ème année

Messages : 190
Date d'inscription : 04/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Pheal Fumerolle le Mar 12 Aoû - 23:55

Fier comme un pape, et marchant à un train de sénateur, Pheal fit son apparition. Enfin, façon de parler; il arrivait de la tente de Serdaigle, où il était parti se changer après le cours de DCFM.
En effet, le garçon avait enfin reçu son colis de vêtements neufs, et il commençait à se dire que le tremblement de terre avait au moins un côté positif: il fallait refaire toute sa garde-robe. Adieu calçons trop petits et chaussettes dépareillées ! Désormais Pheal jouait dans une autre catégorie !

En l'occurence, il portait un pantalon de velours côtelé bleu sombre, une chemise gris argent, un gilet fin en lin bleu roi et de nouvelles baskets noires et blanches d'un chic inégalé. Il s'arrêta à l'entrée de la tente et prit une pose royale, style statue antique.
Comble de l'élégance, sa boucle de ceinture en toc, représentant... une serre d'aigle. Ou de n'importe quel oiseau, d'ailleurs.

Pheal Fumerolle
3ème année

Messages : 143
Date d'inscription : 03/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Ashley le Mer 13 Aoû - 12:00

Comme tout le monde, Ashley s'était dirigé du côté de sa tente pour se changer après le cours de défense contre les forces du mal. Qui avait été un cours remarquable. En six ans, elle n'avait jamais autant rit avec un professeur.

C'est d'un pas non résigné qu'elle se dirigea vers le foyer. Son estomac comment c'est à lui faire comprendre qu'elle avait faim. Ses cheveux attachés en deux couettes comme à son habitude, un jeans délavé, un t-shirt noir, au dessus de tout ça un gros gilet gris en laine. Et surtout c'est nouvelles bottes qui ressemblait fort à des baskets. Ash arriva près de l'entrée de la tente et ne pu retenir un fou rire. Pheal, le serdaigle, celui avec qui elle était en guerre depuis l'année passé, se prenait pour un Dieu grec en faisant une pose grotesque.


- Arrête de poser, tu as l'air idiot. Enfin, non, c'est vrai, tu n'as pas l'air, tu es idiot.

Ashley
6ème année

Messages : 178
Date d'inscription : 04/06/2008
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Pheal Fumerolle le Mer 13 Aoû - 15:10

Pheal se retourna d'un bloc en entendant un éclat de rire dans son dos. C'était cette poufsouffle agaçante qui le faisait enrager dès que l'occasion s'en présentait, une vraie chipie qui savait surtout appuyer là où ça fait mal.

-"Vaut mieux être idiot sans en avoir l'air que d'être poufsouffle sans en avoir l'air... C'est quoi ce déguisement de traine-savate ? Tu as honte de ta maison à ce point ? Remarque, je te comprends..."

*Désolé Ruline, mais cette pimbêche... grrr!*

Il aurait aimé être plus agressif, touver la phrase qui tue, mais Ashley l'avait eu par surprise...

Pheal Fumerolle
3ème année

Messages : 143
Date d'inscription : 03/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Ashley le Mer 13 Aoû - 20:27

Ahsley qui s'était arrêtée devant l'idiot de serdaigle, se remit à rire cristallin. Elle trouvait surtout marrant d'embêter le troisième année. Surtout depuis la fois, où elle s'était amusée avec une première de serpentard. La pauvre... Mais bon, c'était du passé. Pas de chance pour elle, depuis le gamin, l'avait prit en grippe. Pour quelle raison encore? Ah oui! Car il était amoureux de l'asiatique.
Elle s'approcha de Pheal tout en lui souriant à pleine dents.


- Aie! Touchez.

Ash mit sa main droite sur son coeur toujours en souriant. Puis, elle dû quand même lever les yeux pour pouvoir le regarder en face.

- Tu m'as habitué à une réplique un peu plus piquante.... Mon chou

Elle passa l'entrée de la tente, hésita un instant, se retourna pour regarder l'élève de troisième et lui fit un clin d'œil.

Ashley
6ème année

Messages : 178
Date d'inscription : 04/06/2008
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Pheal Fumerolle le Jeu 14 Aoû - 17:26

Méfiant, puis hébété, Pheal regarda Ash le dépasser puis lui faire son numéro... Bouche bée, il prit une inspiration, voulut dire quelque chose, se ravisa, puis pointa un index accusateur vers la jeune fille:

-" Euh ! Je t'interdis de m'appeler comme ça !"

Il fit quelques pas et continua, les joues rougies:

"Idiot, débile et tout le reste, mais si tu me cherches, tu vas me trouver !"

Et oui, venant d'une élève plus agée, "mon chou" était le plus ridicule des noms d'oiseau ! Et pourquoi pas choupinet ou mon roudoudou, tant qu'on y était ?

"Et puis d'abord, tu viens faire quoi par ici ? Il n'y a pas de nouveaux à embêter, et moi, je ne me laisserai pas faire !"

Il croisa les bras d'un air résolu. En réalité, il redoutait qu'Ashley décide de le ridiculiser pour de bon; jusqu'ici, elle l'avait surtout taquiné, et malgré ses vantardises, il était loin d'être sûr de tenir tête à une 6ème année !

Pheal Fumerolle
3ème année

Messages : 143
Date d'inscription : 03/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Ashley le Jeu 14 Aoû - 21:55

Ashley souriait, que c'était drôle de faire râler un élève. Pourquoi est-ce que le choixpeau ne l'avait pas envoyé à Serpentard encore? Ah oui! Pour la bonne raison, qu'elle était un mélange des qualités des autres maisons. Son sourire s'agrandit lorsqu'elle constata que Pheal avait ses joues rouges. C'était d'un mignon. Elle s'approcha donc de lui, d'une façon féline. Du se mettre sur la pointe des pieds pour susurrer la réponse à l'oreille au serdaigle.

- Cuisiner mon chéri.

A la deuxième partie de la question du troisième année, Ashley se remit à plat pour croiser les bras sur sa poitrine. Elle prit un air boudeur avant de lui répondre tout en faisant semblant d'être vexée.

- Non! Ils sont pas drôles les nouveaux cette année. Même si Bella n'est pas mal dans son style. Elle a au moins de la répartie. Elle!

Elle accentua sur le dernier mot, pour essayer de faire comprendre à Pheal que c'était pour s'amuser l'année passé. Et puis, de toute manière, elle avait été s'excusée auprès de son asiatique.

- Tiens, au faite, elle est où ta chinoise?

Ashley
6ème année

Messages : 178
Date d'inscription : 04/06/2008
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Pheal Fumerolle le Sam 23 Aoû - 18:09

Pheal retint sa respiration quand Ashley se retrouva toute proche de lui.

"Ca suffit !" s'exclama-t-il en reculant, de plus en plus mal à l'aise. Qu'est-ce qu'elle avait à se coller à lui comme ça ? C'était gênant à la fin.

"Bella ? Cette toute petite qui se prend déjà pour un caïd ? Mouais, elle est marrante..." répondit Pheal avec une moue bizarre. Il continuait à considérer que tout les élèves qui n'étaient pas plus agés que lui n'étaient que des mioches. Sauf Linh Thu, bien sûr.

" Elle n'est pas chinoise ! Elle est vietnamienne." Le garçon ne répondait pas à la question, et pour cause ! Son ex-future petite amie était partie après le tremblement de terre et il n'avait pas de nouvelles. Après tout, Linh Thu n'était pas vraiment sa petite amie, même s'il aurait bien aimé.
Il préféra changer de sujet.


"Bon, alors, on s'y met ? Où sont les ingrédients ?"

Pheal Fumerolle
3ème année

Messages : 143
Date d'inscription : 03/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Ashley le Sam 23 Aoû - 21:34

Ashley était contente, son manège avait étrangement fonctionner. Par contre, les ingrédients? Quels ingrédients? Elle se tourna sur elle même. Bah! Oui, la cuisine. La son comportement changea de tout au tout. Elle sortit sa baguette pour faire apparaitre deux tabliers. Ils n'allaient quand même pas se salir à cause de la cuisine. Si? Puis, comme une future femme au foyer. Elle s'approcha d'une armoire qui se trouvait là.

- Surement ici? Au faite, tu comptes faire quoi?

L'armoire, était magique. Faut pas oublier qu'ils sont à Poudlard et que tout est magique. Donc elle se mit à sortir quelques ingrédients.

Ashley
6ème année

Messages : 178
Date d'inscription : 04/06/2008
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Pheal Fumerolle le Jeu 28 Aoû - 22:37

Pheal hésita devant le tablier, puis finalement, l'attacha à sa taille.
Après tout, les forgerons aussi mettent des tabliers. Et puis pas question de salir ses vêtements neufs.


"Beeeen... La proprio de la Choppe Enchantée, à Pré-au-Lard, fait une tarte aux citrouilles fantastique. Avec une sauce au caramel ! Hmmm !"

Pheal semblait aux anges. S'il n'y avait que lui, on mangerait des desserts à tous les plats.

"Et justement, il y a des citrouilles mûres dans le jardin du parc. Et puis l'autre jour Bernie m'a fait une soupe de réglisse à la crème anglaise, avec des chamallows, un vrai délice !"

Il se retourna vers Ashley, soudain de bonne humeur.

"Et toi ?"

Pheal Fumerolle
3ème année

Messages : 143
Date d'inscription : 03/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Ashley le Jeu 28 Aoû - 23:25

Ashley écoutait Pheal en souriant, c'était rare de voir un garçon aimer cuisiner. Elle camoufla un début de fou rire en quinte de toux, en plus il aimait les pâtisseries. Pourquoi étaient-ils ennemis encore? Mais qui s'arrêta assez vite à la question poser par le serdaigle.

Ash n'avait pas vraiment réfléchit à ce qu'elle allait faire aux garçons. Ils aimaient quoi déjà? Des crêpes, mais bon, les crêpes ils en mangeait tout le temps si ils devaient écouter leur estomac. Elle mit la main sur un paquet de pâte. Elle n'allait pas leur faire ça pour son premier jour de corvée cuisine. C'était trop facile. C'est ainsi qu'elle se retourna vers Pheal avec le paquet en main, en soupirant.


- J'en sais rien.

Elle allait retourner dans l'armoire quand elle murmura plus pour elle-même que l'autre occupant du foyer.

- Mais la soupe de réglisse à la crème anglaise, je veux bien gouter.

Elle savait qu'il y avait des pommes de terre dans le potager, des carottes aussi. Des œufs, elle pouvait facilement en trouver. Elle arqua son sourcil droit tout en réfléchissant.

- Je pense avoir une idée. Une potée au carotte avec des œufs. Mais c'est pas un peu trop lourd pour la saison?

Ashley
6ème année

Messages : 178
Date d'inscription : 04/06/2008
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Pheal Fumerolle le Ven 29 Aoû - 23:58

Ashley toussa d'une façon un peu louche, mais Pheal n'y fit pas réellement attention. Ses réflexions sur les proportions à utiliser furent interrompues par un avis en demi-teinte. Bien que flatté, le garçon préféra garder son air sérieux.

*Pourquoi "mais", ele n'en veut pas de ma tarte ?*

La potée, ça n'était pas son plat préféré. En revanche il aimait bien les oeufs.

"Et pourquoi pas une omelette ? Enfin, c'est comme tu veux... Mais comment on va faire pour les quantités ? Tu as une idée du nombre d'élèves qu'on doit nourrir ? Je sais qu'il n'y a pas grand monde au château en ce moment, mais quant à savoir combien..."

Il jeta un regard en coin à l'elfe de maison qui semblait s'être endormi dans un coin de la tente, puis à Ashley qui, allez savoir pourquoi, tenait dans la main un sac de pâtes.

Pheal Fumerolle
3ème année

Messages : 143
Date d'inscription : 03/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Santor le Sam 30 Aoû - 23:09

Pendant ce temps, Santor expliquait à la grande Serpentarde les recettes des elfes. Tellement vite, qu'elle devait y perdre son alphabet runique, la pauvre sorcière! Mais les ordres étaient clairs: ce sont les élèves qui cuisinent, et Santor supervise. Autour de sa tête, les chaussettes voletaient avec l'agitation de ses oreilles.

Voilà! Very Happy termina-t-il, content de lui. Maintenant, la sorcière peut cuisiner, et Santor va regarder Very Happy

En même temps, il jetait de temps à autre un regard inquiet aux deux autres, qui semblaient savoir cuisiner comme des elfes. Du moins c'étaient ce qu'ils disaient, et l'elfe de maison gardait une oreille orientée dans leur direction.
avatar
Santor
Créature Magique

Messages : 6
Date d'inscription : 22/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Ashley le Dim 31 Aoû - 12:50

Une omelette, c'est sur que se serait plus facile. Elle sortit donc des œufs. Par contre pour la question du serdaigle, Ashley restait un moment à réfléchir.

- Il me semblait que nous devions cuisiner que pour ceux de notre maison. Donc, nous devrions être quatre dans la tente.

Elle se mit à chercher deux autres élèves, étant donné que le foyer était assez grand, ni Pheal et ni Ashley n'avait vu Biancha. Elle montra du menton sa cousine en pleine conversation avec un elf de maison.

- Mais nous pourrions discuter pour savoir comment nous allons nous débrouiller. On pourrait se répartir les tâches. L'un fait une soupe, l'autre une entrée, le plat principal et le désert. Je suppose que même si nous cuisinons rarement, un élève de chaque maison doit être capable de s'occuper d'une tâche et pas de toutes les tâches.

Elle fit une pause dans son idée, mais ça voulait dire qu'il allait avoir des élèves qui devront dresser la table et faire la vaisselle. Un sourire sadique se dessina sur ses lèvres.

- Puis, nous pouvons utiliser autant de chaudrons, casseroles et poêle que nous voulons mon cher. Etant donné que nous ne sommes pas de corvé vaisselle avant un mois.

Ashley s'approcha de ce qui semblait être une table de cuisson, elle déposa son précieux bien sur la petite table qui se situait sur le côté avant de chercher après un récipiant dans lequel elle pourrait battre les oeufs.

- De plus, vous êtes combien à Serdaigle pour le moment? A Poufsouffle, nous sommes trois. Enfin, Johann est arrivé aujourd'hui. Je suppose qu'il a déjà dinné. Puis pour la quantité, il faudrait peut être demander à un elf.

Le récipiant trouver, un fouet aussi, il ne manquait plus que du poivre, du fromage et des lardons. Le tout fut trouvé dans l'armoire magique. C'est ainsi qu'Ashley se mit à la tâche de faire une énorme omelette.

Ashley
6ème année

Messages : 178
Date d'inscription : 04/06/2008
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Pheal Fumerolle le Ven 5 Sep - 16:46

"Ah bon ? Je ne cuisine que pour les Serdaigles ? glups..."

Pheal fit une moue pas rassurée, jusqu'à ce que Ashley propose de répartir les tâches. Au moins si c'était raté, ça ne serait pas seulement sa faute à lui.

"A Serdaigle on est.... Je sais pas... euh... On ferait peut-être mieux d'utiliser des sorts qui agrandissent ou multiplient les objets ?"

Il se mit machinalement à faire tourner un bol sur le bout de sa baguette, ce qui bien entendu se termina en catastrophe: ayant pris trop de vitesse, le bol s'envola et alla exploser contre le coin de la table. Le Sedaigle tressaillit mais fit comme si de rien n'était.

"T'as raison, vaut mieux demander à un elfe... Je vais aller chercher un truc dans la tente de Serdaigle, et je reviens !"

Sur ce, Pheal fila hors de la tente. Il avait reconnu l'elfe qui gardait habituellement es ruine, et avec lequel il avait eu pas mal d'ennuis... Il espérait que quand il reviendrait avec sa boîte à bonbons magique, Ashley aurait réglé la question et que l'elfe serait reparti dans son coin.
Ca ressemblait bien à une fuite.

Pheal Fumerolle
3ème année

Messages : 143
Date d'inscription : 03/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Santor le Ven 5 Sep - 17:06

L'elfe en question semblait justement avoir quelques ennuis. Il avait soudain interrompu sa conversation avec Biancha pour se mettre à courir vers la paroi Est de la tente. Mais il changea brusquement de direction à mi-chemin, et encore une fois, et encore, comme un insecte fou qui se heurterait à des parois invisibles.
Son manège durait depuis plus d'une minute quant il dirigea sa course désordonnée vers Ashley.

Cette dernière put voir une paire de choses marron-vert et un peu molles lui passer devant les yeux, stopper et se poser sur la table avec un bruit de ventouse. Ca ressemblait à deux entonnoirs très tordus.


Les oreilles de Santor ! pleurnicha Santor en arrivant à son tour, très essouflé. Il bondit sur la table et tira sur ses pauvres appendices pour essayer de les décoller.

Le Garde-Chasse ! Malédiction ! Le garde-chasse a jeté la malédiction sur les oreilles du pauvre Santor ! Vilain Santor !
avatar
Santor
Créature Magique

Messages : 6
Date d'inscription : 22/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Ashley le Ven 31 Oct - 18:25

Un bruit de porcelaine cassé se fit entendre non loin de notre poufsouffle qui était tout simplement entrain de battre les œufs pour l'omelette. Elle se retourna, fouet en main, en direction de l'objet cassé. Elle haussa les épaules. Elle était nul en sort, donc elle n'allait pas se ridiculiser devant un serdaigle pour réparer un objet. Puis se rappelant qu'elle savait utiliser les sorts de cuisines. Elle ensorcella tout. Donc quand elle se retourna vers Pheal, celui ci s'approchait de la sortie de la tente en lui lançant un vague :

"T'as raison, vaut mieux demander à un elfe... Je vais aller chercher un truc dans la tente de Serdaigle, et je reviens !"

L'elf de maison, il était où encore? Ah! Oui! A côté de sa cousine tant détesté, la jeune fille commençait à s'approcher de lui quand l'elf se mit à courrir dans la tente. Au bout d'un instant, d'étranges choses passèrent devant Ashley qui essayait de deviner ce que c'était. Les deux choses étranges se stoppèrent sur la table non loin d'elle. Sa curiositée emporta le match sur la politesse, elle s'approcha donc de la table. Deux oreilles d'elfs, enfin plutôt deux entonnoirs très tordus.

L'elf se mit à pleurer après ses oreilles puis sauta sur la table pour les décoller. Avec le bon qu'il fit, Ashley recoula de quelques pas. Donc il voulait récupérer ses oreilles. La jaune et noir baguette magique à la main, lança un sort pour décoller les formes bizaroïdes de la table.

Le Garde-Chasse ! Malédiction ! Le garde-chasse a jeté la malédiction sur les oreilles du pauvre Santor ! Vilain Santor !

Ne sachant pas vraiment quoi faire, la jeune fille lança un stupéfix sur l'elf pour que celui-ci ne commence pas à se frapper. Puis, c'était quoi l'histoire que le garde-chasse avait jeté une malédiction sur Santor? C'était qui Santor avant tout. La question fut vite chassée de sa tête, Santor était l'elf étrange qui devait superviser le diner et qui surveillait les ruines aussi. Puis, elle se rappela que sa magie n'avait aucun effet sur un elf de maison. Donc, elle essaya plutôt d'empêcher la créature magique de se taper, ou plutot de se punir.


- Monsieur Santor, vous voulez bien arrêter de vous taper, s'il vous plait. Je vous rappelle aussi qu'un sorcier ne peut pas lancer de sort sur vous. Car notre magie n'est pas assez puissante. Donc, vous pouvez remettre facilement vos oreilles à leur place.

Tout en disant celà, Ashley jeta un regard en direction de l'entrée de la tente, espérant que Pheal allait bientôt revenir.

Ashley
6ème année

Messages : 178
Date d'inscription : 04/06/2008
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Biancha le Dim 2 Nov - 17:49

Code:
Serpies, le Retour! :mrgreen:

La Serpentarde avait réussi à activer sa plume à papotes au milieu du discours de Santor. Elle espéra que ce qu'elle n'avait pas pu capter au début n'avait pas trop d'importance pour l'ensemble, bien qu'elle sût que son espoir était probablement vain, car les potions exigent une précision parfaite de tout le processus.
Tant pis, si les élèves mangeaient des oreilles d'elfe bouillies, ils n'auraient qu'à s'en prendre à cet idiot de Santor.

C'est l'instant précis où les fameuses oreilles s'aplatirent sur la table.


*Bizarre*

Biancha ne fit rien pour empêcher Santor de se frapper: c'était un elfe, c'était donc chez lui un comportement normal. Elle ne comprenait pas ces sorciers et leur sorciérocentrisme, incapables de concevoir que les elfes n'étaient pas des êtres humains comme eux.


Une goutte d'essence de mandragore, "à ajouter sous un rayon de lune". Dites, Monsieur l'Elfe, on fait quoi quand on n'a pas de lune sous la main?

Ils cuisinaient la nuit, ou quoi?
avatar
Biancha
6ème année

Messages : 190
Date d'inscription : 04/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Frank Woof le Dim 2 Nov - 21:28

C'est à ce moment que Frank fit son entrée. Aisément reconnaissable à son style vestimentaire que l'on pourrait qualifier de "négligé", il portait certes son uniforme mais pas vraiment d'une façon qui pouvait rendre honneur à sa Maison : la chemise était mal fermée et la cravate même pas nouée. Dans tout ce style "je-m'en-foutiste", seuls les cheveux semblaient avoir eu droit à un traitement de faveur, ceux-ci étaient élégamment coiffés en catogan même si quelques mèches rebelles se baladaient sur le front du jeune homme.

Comme à son habitude, le jeune Gryffondor marchait d'un pas nonchalant, enfin, il essayait. En effet, Frank avait été légèrement blessé durant le tremblement de terre. Oh, pas grand chose... Mais disons que par rapport à tous les autres évènements qui se sont passés, son cas semblait bien mineur et donc, tout le monde se fichait un peu de sa blessure à la jambe.
A vrai dire, cela ne le gênait pas tant que ça : enfin on allait arrêter de lui chercher des noises, la "douleur" (pas si intolérable que cela) lui donnait de bonnes raisons de se plaindre et bon, cela ne paraîtrait pas très courageux d'aller embêter un handicapé, même si celui-ci ne l'est que temporairement.

C'est donc un Frank Woof "radieux" (comprenez, avec un air un peu moins morose que d'habitude) et s'appuyant sur une canne qui se dirigea vers une chaise pour s'y asseoir, profitant d'une autre chaise pour étendre ses jambes et se mettre à son aise. Posant sa canne, il regarda un moment la table... entièrement vide. Il lâcha un soupir (eh oui... Chasser le naturel, il revient au galop).


*Par Merlin... Même pas foutu de se bouger les miches pour faire à manger...*

Reprenant sa canne, le Gryffondor se releva et se dirigea vers les "cuisiniers du jour". Une fois à leur niveau, le jeune Woof les regarda un instant avant de lâcher ces quelques mots :

"J'imagine que c'est vous qui faîtes la cuisine... Je me demande quel est le pire : craindre une intoxication alimentaire ou mourir de faim ? ... Après réflexion, je crois qu'aujourd'hui, je vais jeûner."

Ne cherchant pas à attendre une réponse de l'un de ses interlocuteurs, Frank fit demi-tour et commença à revenir à la place qu'il occupait encore quelques instants plus tôt.

Code:
Qu'il est bon d'être méchant. XD
avatar
Frank Woof
4ème année

Messages : 8
Date d'inscription : 29/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Santor le Lun 3 Nov - 23:35

Santor, ayant cessé de frapper le front sur la table, dans un ultime effort, arracha à deux mains l'un des appendices. La force qu'il avait dû déployer le fit rouler sur quelques mètres, mais il se releva aussitôt, colla son oreille à droite et regarda Ashley qui disait quelque chose sur les sort et les sorciers.
L'air passablement ahuri, il hésita, puis déplaca son oreille à gauche.


"C'est que Santor fait de très, très mauvaises choses..." il se tortilla. " Les oreilles de Santor sont souvent où elles ne devraient pas être... Elles sont si vulnérables, quand elles non sont pas avec Santor."

Heureusement, l'autre jeune fille posa une question et Santor s'empressa de lui répondre, tout en tentant de reprendre possession de sa deuxième oreille.

"Dans le... Gmff ! Le placard au fond de la tente... Santor a... Grrrrr ! Récolté de pleins bocaux de rayons de lune."
avatar
Santor
Créature Magique

Messages : 6
Date d'inscription : 22/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Ashley le Mar 4 Nov - 16:35

Santor arracha ses oreilles de la table, Ashley essayait de ne pas trop faire de grimace. C'est ainsi qu'elle vit Frank entrer. Celui-ci était avec un bâton pour pouvoir se déplacer. L'elf de maison partit sur une explication sur ses appendices. Qu'est-ce que la poufsouffle pouvait répondre à son explication rien. Heureusement que Biancha détourna la conversation en posant une question sur les rayons de lunes. C'était quoi encore cette histoire de rayon de lune. Un haussement d'épaule et voilà notre jaune qui retourne à sa cuisine.

C'est à ce moment là que Mister Woof vint les déranger. Il pensait quoi, qu'ils allaient faire à manger pour tout le monde. Mais il se foure le doigt dans l'oeil celui là. Après sa remarque si sarcastique, Ashley s'approcha de lui d'un pas chalant.


- Il est bien stipulé, qu'un élève de chaque maison doit cuisiner pour sa propre maison. Tu as faim, cuisine donc.

Ashley
6ème année

Messages : 178
Date d'inscription : 04/06/2008
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Pheal Fumerolle le Ven 7 Nov - 21:21

Pheal pénétra en trombe dans la tente, juste au momeent ou Frank commençait ses réflexions désagréables.

"Jeûne donc, le boiteux, comme ça t'auras vraiment tout pout plaire: une tenue impec', une ligne de momie et une patte folle."

Au lieu de parler d'un ton révolté et à la limite de l'explosion, Pheal avait une étrange bonne humeur dans la voix. Il posa sur la table une boîte en bois sculpté de la taille d'un dictionnaire.

"Alors, pour les proportions on.... Yuuurk ! C'est quoi ça ??? Qui a laissé une chaussette dégueu sous la table ?"

En effet, une chose pas très appétissante semblait avoir été abandonnée par terre.
De la boite que Pheal venait d'ouvrir, un brouillard épais dégoulina en volutes.

Pheal Fumerolle
3ème année

Messages : 143
Date d'inscription : 03/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Frank Woof le Lun 10 Nov - 23:34

Au moment où Ashley lui adressa la parole, Frank s'arrêta mais ne se retourna pas. Par contre, lorsque ce fut au tour de Pheal de lui faire une remarque, le jeune Gryffondor se retourna d'un seul coup... Le visage tout à fait impassible bien qu'il semblait presque possible de voir un sourire juste au coin des lèvres. En boitillant légèrement, Frank s'approcha de Pheal mais au moment même où il semblait vouloir lui dire quelque chose, il "trébucha" et sa canne rencontra malencontreusement à grande vitesse la jambe de Pheal.

"Oh ! Par Merlin ! Oh je te prie de m'excuser... Je ne l'ai pas fait exprès... Mais je te garantis, c'est pas si évident que ça de marcher avec une canne."

Etrangement, le ton n'était même pas ironique. Bien sûr, il n'y avait pas véritablement un ton sincère dans la voix de Frank mais il était difficile de savoir s'il se foutait de la gueule de Pheal ouvertement (bon, même si c'est sûrement le cas ). Frank se tourna ensuite vers Ashley et lui dit :

"Eh bien... Je suis bien content de ne pas être un Poufsouffle, les pauvres... Pfff... Dans tous les cas, que crois-tu que j'en ai à faire du règlement ? Je le respecte pour ne pas m'attirer d'ennuis mais là, vais-je vraiment être puni parce que j'ai n'ai pas voulu aider aux cuisines ? Au pire, les gens me trouveront abject et ne voudront plus me parler... Tant mieux, ça me fera des vacances..."
avatar
Frank Woof
4ème année

Messages : 8
Date d'inscription : 29/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum