Au milieu du camp: le foyer

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Biancha le Mar 11 Nov - 21:02

Biancha sourit à la réflexion de Frank sur la cuisine des pauvres Pouffsoufles. Et c'est le plus naturellement qu'elle répondit à l'exclamation "Yuuurk ! C'est quoi ça ??? Qui a laissé une chaussette dégueu sous la table" de Pheal:

Un steak tartare préparé par les Puffies Very Happy Ca donne envie, non?

Elle se dirigea vers l'armoire qu'avait désignée l'elfe de maison.

*Des rayons de lune en bocaux Shocked Je disais ça juste comme ça, moi...*
avatar
Biancha
6ème année

Messages : 190
Date d'inscription : 04/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Pheal Fumerolle le Mer 12 Nov - 19:16

Pheal, dont la première réaction avait été de reculer à l'approche de Frank, ne put malheureusement pas éviter son coup bas.

"Très spirituel !" grogna-t-il en sautillant sur un pied. " C'est peut-être plus facile avec deux cannes, tu veux que je te montre ?!? Et puis si tu veux parler à personne, ni cuisiner, ni manger, qu'est-ce que tu viens nous chercher jusqu'ici ? Retourne-donc dans ta grotte, ou va nous chercher des citrouilles... t'auras qu'à les piquer au bout de ta stupide canne."

Quiconque connaissait Pheal avait de quoi être sincèrement étonné. Il se laissait taper dessus presque sans broncher, il n'avait même pas sorti sa baguette, ni commencé à promettre les damnations de l'enfer à cet ours mal empaillé de Frank. Au lieu de ça, il suivit Biancha vers l'armoire et demanda:

"Et toi Biancha, tu cuisines quoi ? Des rayons de lune ? Cest pas un peu... Léger ?" Peu convaincu, il adressa dicrètement une moue dubitative à Ashley.

Pheal Fumerolle
3ème année

Messages : 143
Date d'inscription : 03/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Smith Patti le Sam 15 Nov - 18:34

Patti venait d'arriver. Elle se sentait passablement perdue au milieu de ce "chantier". Elle ne savait pas où aller et quoi faire. Elle pensait que, comme le lui avait dit Julia, quelqu'un serait venue l'accueillir. Mais rien.
Patti vit du monde autour d'un grand feu et s'approcha du groupe. Elle resta un peu en retrait. Elle écouta ce qui se disait et observa les différents protagonistes.
Patti portait un vieux jean troué au genou, un pull mauve usé aux coudes et des "All Star" en cuir neuves, cadeau de Julia. Patti rejeta ses tresses en arrière.

Smith Patti
1ère année

Messages : 64
Date d'inscription : 05/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Santor le Dim 16 Nov - 19:57

Santor avait fini par récupérer sa deuxième oreille, et il fila sous la table récupérer la chaussette, objet de toutes les attentions, pour l'enfiler sur l'oreille sus-citée.
Il commençait à y avoir du grabuge dans l'air, et l'elfe, qui n'était pas vraiment un modèle d'autorité, fut ravi de trouver un prétexte pour ne pas se mêler des affaires des deux garçons.


"Bienvenue, bienvenue !" lança-t-il à Patti en faisant une série de courbettes.

"Elle vient aussi cuisiner ?" ça ferait deux Poufsouffle et aucun Gryffondor ?
avatar
Santor
Créature Magique

Messages : 6
Date d'inscription : 22/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Smith Patti le Ven 28 Nov - 0:02

Patti avait reconnu en Santor un elfe de maison. Julia lui avait bien tout expliqué.
Patti ne savait pas trop comment se comporter face à un elfe de maison. Elle murmura un timide :


"bonjour"

Smith Patti
1ère année

Messages : 64
Date d'inscription : 05/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Biancha le Dim 14 Déc - 0:34

Biancha se retourna vers Pheal, un bocal de rayons de lune dans la main:

MMhhh, si tu connais une recette comprenant (elle récita l'extrait que sa mémoire avait pu capter) "disposer en trois cercles magiques les tranches de radis des Highlands, ajouter une goutte de mandragore sous un rayon de lune", eh bien, tu sais ce que je prépare! fit-elle avec un soupir.

Maintenant, si tu connais le début de la recette, ça serait certainement plus nourrissant.
avatar
Biancha
6ème année

Messages : 190
Date d'inscription : 04/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Ashley le Ven 16 Jan - 20:07

"Eh bien... Je suis bien content de ne pas être un Poufsouffle, les pauvres... Pfff... Dans tous les cas, que crois-tu que j'en ai à faire du règlement ? Je le respecte pour ne pas m'attirer d'ennuis mais là, vais-je vraiment être puni parce que j'ai n'ai pas voulu aider aux cuisines ? Au pire, les gens me trouveront abject et ne voudront plus me parler... Tant mieux, ça me fera des vacances..."

A cette remarque hautement philosphique, Ashley ne pu s'empêcher de sourire de la stupidité du Gryffondor. On leur apprenait à être aussi chiant dans leur maison ou quoi. Ce à quoi bien entendu l'ancienne rousse répondit très gentiment.

"Rentre chez toi si tu veux être en vacances. Je te rappel que ceux qui sont actuellement à Poudlard, sont ici pour aider à la reconstruction du château. Tu veux peut être que je vienne t'aider à ranger tes affaires pour que mOnsieur soit chez lui avant le soupé?"

Et Biancha ne pu s'empêcher de dire une bêtise digne d'elle. (Un steak tartare c'est du filet américain?). Une grimace comme réponse et retours dans sa préparation du repas pour les Serdaigles et les Poufsouffles.

Tout se passa bien jusqu'à la remarque de Sandor. Comment ça deux Poufsouffles, il y avait elle et Patti. Attendez! Revenons en arrière, Patti! Dans la tente. Ashley lâcha tout ce qu'elle avait un main dans un grand bruit sourd (c'est de la terre pas un carrelage vous êtes nul). L'ainée des Poufsouffle s'approcha vers la plus jeune.


- Tu viens nous aider?

Ashley
6ème année

Messages : 178
Date d'inscription : 04/06/2008
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Smith Patti le Dim 18 Jan - 19:32

Patti ne comprennait rien à ce qui se passait ici. Elle se demanda si elle avait eu raison de venir, mais tante Julia avait tellement insisté qu'elle n'avait pas eu vraiment le choix. Mais voila qu'une fille lachait elle ne savait trop quoi ni trop pourquoi. Bref tout cela la dépassait completement.
Comme la jeune fille lui posait une question, elle se devait d'y répondre. Patti se racla la gorge et dit :

"Oui je veux bien vous aider. Il faut juste m'expliquer ce que je dois faire. Au fait je suis nouvelle ici. Je m'appelle Patti et je me sens un peu beaucoup perdue."

Smith Patti
1ère année

Messages : 64
Date d'inscription : 05/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Ashley le Lun 19 Jan - 1:03

"Oui je veux bien vous aider. Il faut juste m'expliquer ce que je dois faire. Au fait je suis nouvelle ici. Je m'appelle Patti et je me sens un peu beaucoup perdue."

A la remarque de Patti, Ashley eut un sourire. La première fois qu'elle était arrivée à Poudlard, cela remontait il y a exactement cinq ans, c'était lors du bal de Noël, avant qu'elle sache qu'elle avait une cousine complètement givrer. Enfin, avant qu'elle ne connaisse tout le monde dans le collège. La première personne qu'elle rencontra fut Eonora, qui devint vite sa meilleure amie. Se sentant nostalgique.

"Je m'appelle Ashley. La fille là bas c'est Biancha, le garçon qui cuisine c'est Pheal et celui qui râle c'est..." Un trou de mémoire. Enfin non, Ash n'avait jamais eu l'envie de connaitre Frank. Biancha malheureusement était sa cousine et pour Pheal, elle s'était juste moquée de son amoureuse l'année passé. "Je pense que ça ne t'intéressera pas de connaitre le nom d'une personne qui va rentrer bientôt chez elle."

Ashley s'approcha de l'entrée de la tente pour regarder dehors si un élève de sa maison était entrain de se promener pour refiler l'enfant qui était en trop dans la pseudo cuisine. Personne.

- Patti, dis moi, tu t'es déjà installé?

Ashley
6ème année

Messages : 178
Date d'inscription : 04/06/2008
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Smith Patti le Lun 19 Jan - 11:26

Patti sourit à Ashley, puis salua Biancha, Pheal et l'inconnu. Elle sentit en Ashley une amie potentielle et elle en fut ravie.

"Installée? Non, je viens juste d'arriver et j'y connais rien à rien. C'est tante Julia qui m'a dit de venir ici à Poudlard. Et ça ne ressemble pas du tout à ce qu'elle m'avait dit. Il s'est passé quoi ici?"

Smith Patti
1ère année

Messages : 64
Date d'inscription : 05/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Ashley le Lun 19 Jan - 20:58

"Comment ça, tu es venu directement ici avant de te diriger vers la tente de notre maison?"

Ashley retourna vers son lieu de travail, coupa la cuisson de son immense omelette. Tout en expliquant l'histoire qui s'était passé en juin.

"En Juin dernier, une immense secousse s'est fait sentir dans toutes la Grande Bretagne. Poudlard était paré à tout, attaque de sorcier, d'animaux magiques (un petit clin d'œil au centaure et la sirène) même de Peeves. Sauf d'un tremblement de terre. Il n'y a eu aucun blessé..."

Ashley qui retourna vers l'entrée de la tente, regarda Frank avant de rajouté.

"Grave."

Elle montra la sortie à Patti, tout en disant à Pheal qu'elle revenait d'ici dix minutes. Pour conduire la première année dans la tente de Poufsouffle.

"Et tu l'aimes bien ta tante Julia?" fut la dernière phrase que les occupants de la tente purent entendre de la part d'Ashley.

[HJ: Patti, je te laisse posté dans la tente de Poufsouffle. Je dois partir.]

Ashley
6ème année

Messages : 178
Date d'inscription : 04/06/2008
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Pheal Fumerolle le Mer 28 Jan - 19:18

Biancha récita un bout de sa recette à Pheal, qui grimaça légèrement.

"Euh... Ouais... Je crois que côté cuisine, je fais plus confiance aux moldus ! Au moins si tu crames un gâteau, ça se voit tout de suite... Alors que ton truc là, déjà c'est quoi la différence entre tois cercles magiques et trois ronds tout simples, mmh ?"

Ashley jeta alors tous ce qu'elle avait dans les mains par terre, tout ça pour aller raccompagner une jeune pouffie qui semblait bien s'être perdue.

"Oui c'est ça, à toute... Bon, mais moi où je la prend ma citrouille ??? Je vais quand même pas me taper tout le chemin jusqu'au potager... Pff, si seulement je pouvais juste lancer un Accio..."

Quiconque connaissant Pheal pouvait se douter qu'il n'avait pas vraiment les capacités nécessaires pour lancer un Accio... Ce qui ne l'empêcha pas d'ajouter en se tournant vers Biancha et Frank:

"... Enfin, des Accio j'en lance quand je veux, je dis juste ça parce que je ne peux pas choisir la citrouille d'ici Rolling Eyes ..."

Pheal Fumerolle
3ème année

Messages : 143
Date d'inscription : 03/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Biancha le Sam 31 Jan - 19:55

Oui, oui, bien sûr! fit Biancha, en réponse à la précision de son ami Serdaigle.

La différence...? Bah, tu fais les ronds avec ta baguette, et ils sont magiques.. Rolling Eyes

La Serpentarde soupira. Clairement, ce n'était pas Pheal qui l'aiderait pour la cuisine. Elle salua distraitement la nouvelle, qui avait l'air de vouloir s'en aller, et, soudain, pointa sa baguette vers les ruines de la bibliothèque, d'un air inspiré:

Accio "Recettes de base de mamie Samantha"

Tu vois, moi je les aurais réduites et acciotées, tes citrouilles Very Happy, dit-elle en en rajoutant une couche. Son ami était décidément vraiment, vraiment trop drôle à ennuyer..
avatar
Biancha
6ème année

Messages : 190
Date d'inscription : 04/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Frank Woof le Lun 9 Fév - 21:20

[HJ : Je m'excuse platement pour ma longue absence... Je n'ai aucune véritable justification et je promet de ne plus faire de longue absence injustifiée... Enfin, je vais essayer, hein ?]

Frank n'avait pas ressenti le besoin de réagir aux propos de la jeune Pouffe...Poufsouffle je veux dire Enfin, il avait au moins une confirmation : elle était aussi stupide qu'elle en avait l'air... Frank ressentit presque une pointe de pitié envers Patti... La pauvre, se faire chapeauter par une fille comme Ashley... Enfin bon, c'était pas ses oignons.

Cependant... Quelque chose fit réagir Frank... S'il n'aidait pas, il retournerait chez lui.


*Merde... Je préfère encore qu'on me fasse chier ici plutôt que d'être avec mon alcoolique de père.*

Contrairement à son habitude, le jeune Gryffondor ne lâcha pas un soupir mais plutôt quelque chose qui ressemblait à un grommellement. A contre-coeur, Frank se décida donc à se mettre au boulot... ou plutôt aux fourneaux.
Mais un grave problème se posait, il n'avait jamais fait la cuisine de toute sa vie... Et il ne pouvait se résoudre à demander de l'aide, il aurait l'air ridicule.


"Euh... Vous pourriez... m'aider à cuisiner... 'Jamais fait ça... avant."

Les mots étaient sortis de sa bouche sans qu'il le veuille. Se sentent aussitôt stupide, Frank détourna son regard de Biancha et Pheal, son visage commençait à rougir et pour la première fois de sa vie, il sentait un manque d'assurance.

"Hum... Oubliez... ce que je viens de dire..."
avatar
Frank Woof
4ème année

Messages : 8
Date d'inscription : 29/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Pheal Fumerolle le Lun 16 Fév - 20:36

Pheal réagit aux taquineries de Biancha par une moue pincée. Décidément, tout le monde en avait après lui aujourd'hui.

"Bah moi j'suis un mec, un vrai, pas une fillette, et j'ai bien assez de mes deux bras pour aller chercher trois malheureuses citrouilles !" Et drapé dans sa dignité, il sortit à grands pas.

Une fois dehors, il courut à toutes jambes pour évacuer son sentiment de vexation... Si bien qu'il revint très très peu de temps après, rouge, échevelé et essoufflé, et juste quand il posa lourdement deux citrouilles moyennes sur la table, Franck fit un avoeu délicieux.
Avec l'air pernicieusement ravi de quelque bête de proie, Pheal s'apprêtait à exiger on ne sait quel trophée pour son silence sur cette scéne fort embarassante pour l'autre associal, quand il se rappela ce qu'il avait ressenti juste avant de quitter la tente.

Un instant, on put presque voir de la fumée s'échapper des oreilles de Pheal. L'eau bénie de la compassion versée sur les flammes de la vengeance, sans doute... Finalement, il gromela:


"T'as qu'a m'aider à récupérer la chair des citrouilles. Tiens !" Il lui mit un grand couteau dans la main et s'en alla chercher une sorte de cuiller géante.

"T'as juste qu'à les couper en gros quartiers." ajouta-t-il en fixant Franck droit dans les yeux. On aurait dit qu'ils s'apprétaient à livrer un duel à coup de couverts.

Pheal Fumerolle
3ème année

Messages : 143
Date d'inscription : 03/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Smith Patti le Jeu 5 Mar - 15:42

Patti avait fini d'installer ses affaires sous la tente de Poufsouffle.
Elle était revenue près du foyer pour savoir si elle pouvait aider.
Elle n'avait aucune idée de ce que l'on pouvait manger dans une école de sorciers. Elle pensa à tous les livres qu'elle avait lus petite et qui disaient que les sorcières faisaient des potions à base de bave de crapauds, d'oeil de serpents et autres trucs répugnants. Peut être que c'était ça qu'elle devrait manger ici.
Patti avala sa salive et s'approcha de Pheal et demanda :


"Je peux vous aider?"

Au moins comme ça elle saurait ce qu'elle mangerait!

Smith Patti
1ère année

Messages : 64
Date d'inscription : 05/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Frank Woof le Sam 25 Avr - 20:38

HJ : Bon, bon, bon... J'en ai un peu marre de venir quelques jour pour disparaître de longs mois... Au final, je crois que c'est de ma faute si ça n'a pas avancé :/ Enfin, bon, je relance un peu et je m'excuse de ma longue absence, enfin... Je promet de faire... d'essayer de faire des efforts pour venir plus souvent.

"Hmmm... Ca paraît pas bien compliqué..."

Frank fixa le couteau, puis les citrouilles d'un air circonspect. Lui, l'asocial de service, se mettre à la cuisine... On lui aurait dit ça il y a encore quelques mois, il aurait... Nan, en fait, il n'aurait pas rit, ni même sourit, il aurait juste royalement ignorer son interlocuteur.
Frank se fendit d'un sourire. Mais lui-même ne savait pas vraiment pourquoi : de la satisfaction, de l'ironie, ou encore un autre sentiment ? Ces questions métaphysiques ne trouveront jamais de réponses : s'apercevant de son propre sourire, Frank se sentit vexé de tant de faiblesse et, espérant qu'aucun ne l'ait vu, il commença à enfoncer lentement son couteau dans la chair de la citrouille puis il coupa lentement la citrouille en quartiers, le jus orange coulait lentement sur la table. Étrangement, l'atmosphère pouvait sembler plus lourde.


"J'ai fini cette citrouille."

Le jeune Gryffondor montra à Pheal les résultats de son travail... Un véritable massacre, la citrouille semblait avoir subi les pires sévices possibles et nul doute que même un végétarien remangerait de la viande face à un tel spectacle. L'air toujours aussi impassible, Frank attendit une réponse du Serdaigle. Il ignorait consciemment la jeune Poufsouffle, il n'avait rien à lui répondre et même dans le cas contraire, il n'avait aucune envie de s'embêter pour une gamine.
avatar
Frank Woof
4ème année

Messages : 8
Date d'inscription : 29/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Smith Patti le Sam 25 Avr - 22:42

Patti avait regardé avec attention ce que faisait Frank. Elle suivait ses gestes d'un air mi surpris mi amusé. Elle allait devoir manger de la citrouille? Pouah, c'est immonde ce truc là, pensa Patti.
Patti avait l'habitude de ne pas toujours manger à sa faim, mais de la citrouille jamais. Elle avait été obligée d'ingurgiter du potiron. La citrouille ça se mangeait pas, elle en était sûre.
Donc mieux vallait s'en assurer. Patti s'approcha de Frank d'un air dégouté :


- Excuse moi, ça se mange ce truc là?

Patti ne savait pas si elle avait réellement envie d'une réponse. Elle se demanda si c'était meilleur chaud ou froid. Rien que d'y penser elle eut un haut le coeur.
Patti repensa à tout ce que lui avait dit Tante Julia, à tous les bons plats qui se trouvaient sur les tables...
Pas de doute possible, ici c'était pire que la zone.
Patti avait faim, mais la citrouille ne la tentait pas vraiment. Elle se dit qu'il devait y avoir autre chose.


- Y a pas de pommes de terre que l'on pourrait faire cuire soit dans de l'eau soit en les mettant directement dans le feu? Et un peu de viande?

Smith Patti
1ère année

Messages : 64
Date d'inscription : 05/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Pheal Fumerolle le Mer 29 Avr - 13:08

'Pas sûr que les autres soient encore là '^^

Pendant que Frank assassinait une citrouille, Pheal avait bien avancé ses préparatifs: il avait versé divers ingrédients dans un petit chaudron ('les chaudrons du Chef Grumius, se remplissent quand vous en voulez plus !'), dont plusieurs assez normaux (du lait, du jaune d'oeuf) et d'autres tout droit sortis de sa boîte magique: une poudre dorée, un truc qui ressemblait à une petite branche d'arbre, un flacon plein d'une huile noire et brillante... Puis il avait mis le tout à mijoter à petit feu.

Enfin, il avait fabriqué et commencé à pétrir une grosse boule de pâte, et il en était là quand Frank lui montra les résultats de son travail.
Le serdaigle sortit les mains de la pâte et regarda ce qu'était devenue la citrouille en s'efforçant de ne pas trop grimacer. Tous ces bouts informes agrémentés d'une sauce orangeâtre où flottaient quelques pépins... Il s'efforça d'avoir un sourire encourageant en levant la tête vers Frank, mais ne trouvait décidément rien à dire qui exprimât correctement ses sentiments... Hum...
Heureusement, la nouvelle venue se manifesta, et Pheal l'en aurait presque prise dans ses bras !


"Bien sûr que ça se mange ! Qui préférerait des patates bouillies à une tarte à la citrouille ?!"

Il la regarda d'un air "ne-dis-pas-n'importe-quoi-voyons" et attrapa la cuiller qu'il tenait précédemment pour la lui tendre.

"Tu ne voudrais pas plutôt détacher des copeaux de la citrouille que... Frank a... déjà découpée ?"

Une odeur de vanille et de réglisse, et de sucre roux commençait à se répandre dans la tente. Pheal inspira avec délices. Il ne put s'empêcher de penser que Frank s'était ramolli depuis la dernière fois qu'il l'avait vu... C'était si dur de résister à la tentation de lui jouer un tour... D'un autre côté, si le vrai Frank se réveillait, le serdaigle ne serait pas en position de force, avec son tablier ridicule, ses mains pleines de farine et sa soupe au réglisse à laquelle il tenait comme à la prunelle de ses yeux.

Pheal Fumerolle
3ème année

Messages : 143
Date d'inscription : 03/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Smith Patti le Sam 2 Mai - 16:12

Patti était prète à retorquer lorsqu'elle sentit une douce odeur. Elle avait appris que pour avoir quelque chose dans de telles conditions, il fallait se taire et faire ce qu'on demandait.
Patti prit la cuillère que lui tendait Pheal et se mit à racler l'un des morceaux de citrouille. Elle gouta pour voir et recracha aussi sec. Conclusion : crue c'est immonde.
Elle chercha du regard un recipient. Elle en vit un qui trainait là par hasard et mis les morceaux de chaire de citrouille dans le récipient. Elle faisait de son mieux évitant de laisser trop de chaire sur la peau de la citrouille. Vieux réflexe dans sa famille, ne pas gaspiller.
Lorsqu'elle eut achevé son ouvrage, Patti présenta le chaudron à Pheal. Elle aurait aimé des éloges, mais se doutait qu'il n'y en aurait pas!
L'odeur du plat sucré était tellement tentante que Patti aurait fait n'importe quoi.


- Voila, j'ai fini. Ca convient comme ça? Y a encore autre chose à faire?

Patti aurait bien imaginé que Pheal lui propose de faire une bonne tarte au sucre, mais elle avait comme un doute que cela se produise.

Smith Patti
1ère année

Messages : 64
Date d'inscription : 05/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Frank Woof le Lun 11 Mai - 21:37

Frank lâcha un soupir. Pheal ne semblait pas vraiment satisfait de son travail...

...

Mais attendez une minute ! Depuis quand Frank s'intéressait-il à l'avis des autres ? Lui qui avait mis tant d'années à cultiver un statut d'asocial était en train de tout remettre en question ! Impossible ! Quelle magie (haha, drôle...) pouvez donc le transformer en bisounours ?


*Par Merlin (terme volontairement censuré :mrgreen) Qu'est-ce que je fous là ?*

Au fond, Frank aurait bien aimé donné un grand coup de canne à Pheal, sortir une de ses réparties légendaires à Patti et tout laisser en plan... Mais il n'arrivait pas à se décider. Non pas qu'il ressentait de la sympathie pour ses deux camarades, mais plutôt que désormais qu'il s'était lancé dans quelque chose (la "cuisine" si on peut appeler ça comme ça avec Frank XD), son honneur l'empêchait de tout foutre en l'air. Certes, les citrouilles étaient mal découpés mais c'était lui qui avait fait ça et il prendrait ses responsabilités.

"Hum... Je serais peut-être meilleur pour m'occuper des fourneaux... Ou mélanger des ingrédients... Enfin rien qui comprend l'utilisation d'un outil tranchant..."

Les poings serrés, Frank avait l'impression d'avoir avaler un millier de couleuvres rien qu'avec cette phrase. A la moindre réflexion de Pheal, Frank sentait au fond de lui que peu de chose serait capable de l'arrêter.

[HJ : Bouh, de la menaaaaaace ! XD]
avatar
Frank Woof
4ème année

Messages : 8
Date d'inscription : 29/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Pheal Fumerolle le Lun 11 Mai - 23:21

[Franx la menace !]

Pendant que Patti s'occupait des morceaux de citrouille (il put même la voir tenter d'avaler un bout tel quel), Pheal s'occupait de la pâte à tarte. Un petit coup de baguette et hop ! Elle s'étalait toute seule, même pas besoin de moule, les bord se redressèrent avec une régularité quasi-parfaite.

Non, Pheal n'était pas soudainement devenu doué en sortilèges et enchantements, mais dans le domaine de la tambouille, il avait de l'expérience derrière lui ! Le garçon se permit même de faire léviter les ingrédients en fille indienne directement vers les récipients appropriés.
Quiconque le connaissait un peu aurait largement eu de quoi être impressionné, même si les sorts en question étaient niveau 1ère année...

Comme Patti avait fait du bon boulot, et plutôt rapidement, Pheal décida de lui confier une tâche que se réservaient habituellement les chefs cuisiniers: la déco.


"Beau travail ! Maintenant tu peux mettre les copeaux sur la pâte, en essayant de faire quelque chose de joli... Ensuite on recouvrira avec de la crème et puis on mettra au four et je ferai la sauce au caramel..."

C'est là que Frank... Horreur ! Proposa à nouveau son aide. Mince ! Avec ses poings crispés et son air prêt-à-exploser, c'était sûr que Pheal allait l'éloigner de tout "outil tranchant"...


*Zut... Peut-on vraiment se défendre en faisant léviter des flacons d'eau de fleur d'oranger ? Ou l'huile d'amande amère, peut-être ? Je sais pas ce que je lui ai fait, mais mieux vaut éloigner ce spécimen...*

"Ah, oui, les fourneaux justement ! Je n'ai aucune idée de comment fonctionne c't'espèce de four là bas, j'ai un four de moldu à la maison..."

Pheal Fumerolle
3ème année

Messages : 143
Date d'inscription : 03/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Smith Patti le Mer 13 Mai - 10:39

Pheal Fumerolle a écrit:
"Beau travail ! Maintenant tu peux mettre les copeaux sur la pâte, en essayant de faire quelque chose de joli... Ensuite on recouvrira avec de la crème et puis on mettra au four et je ferai la sauce au caramel..."

En entendant ces paroles, le coeur de Patti bondit de joie dans sa poitrine. Enfin un compliment!
Patti ne savait pas trop ce que Pheal attendait d'elle pour la déco, mais elle allait faire de son mieux. Une chose était sûre, c'était gaché que de mettre cette sauce qui sentait si bon et qui laissait supposer qu'elle devait être délicieuse sur de la citrouille. Au vue des dernières remarques, Patti n'osa rien dire.
Elle prit le plat et mit les morceaux de citrouille en cercles concentriques. Chaque cercle était constitué de morceaux de citrouille de la même taille. Aussi le plus grand cercle était fait avec les morceaux de citrouille les plus gros et le plus petit morceau de citrouille était au centre de la tarte.
Lorsque Patti eut terminé, elle montra le plat à Pheal en espérant que cela conviendrait.
Mais surtout Patti avait trop envie de goûter cette sauce avant de la verser sur la tarte. Alors elle osa :


-"Voila, j'ai fini! Ca te convient comme déco? Dis, je peux goûter la sauce avant que tu ne la verse sur la tarte? Elle sent si bon!"

Patti regarda Pheal de son regard qui faisait fondre son père et la plus part des garçons.

Smith Patti
1ère année

Messages : 64
Date d'inscription : 05/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au milieu du camp: le foyer

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum